Accéder au contenu principal

Articles

Deuxième soirée, séance et marquage au fer

Photo personnelle fournie par M. Apollo  De nouveaux invités sont arrivés au cours de l'après-midi. Ce soir, nous serons un peu plus nombreux que la veille. Nous attendons dehors et échangeons quelques mots avec de nouvelles personnes (dont une soumise qui lit mon blog j'en profite donc pour la saluer si elle repasse par ici). Malgré le début de soirée, la chaleur est encore très présente et toutes ces belles tenues ne sont pas très adaptées. Ce soir il n'y aura pas de dîner protocolaire. Une soirée libre au cours de laquelle se déroulera ce grand moment dont nous avons tous parlé : le marquage au fer. La mariée fit son entrée parée d'une tenue aussi élégante qu'extravagante, une tenue unique, à son image. Maître Apollo fit un petit discours et expliqua le déroulement de la soirée. Nous trinquons à leur honneur. L'ambiance est conviviale, nous discutons autour d'un verre avant de rentrer dans le château pour jouer. Nous y croisons un couple avec lequel nous
Articles récents

Soirée et cérémonie de la rose

  Le week-end dernier, nous étions invités au mariage bdsm d'amis très chers. Deux soirées hors-normes où nous avons eu l'honneur d'assister à une cérémonie de la rose et au marquage au fer mais où nous avons également eu l'opportunité de nous retrouver. Voilà déjà plusieurs mois que la date est fixée. Nous ne pouvions bien sûr pas manquer ce moment si fort de leur vie. Contrairement à l'accoutumée, Maître n'a pas choisi mes tenues avant notre départ. Tant pis pour la valise qui n'en fut que plus chargée puisque j'ai emporté bien plus de tenues qu'il ne m'en fallait. Nous sommes arrivés la veille de la première soirée pour aider à la mise en place du mobilier et profiter davantage de nos amis que nous ne voyons que trop rarement. Ce fut également l'occasion de retrouver des personnes que nous n'avions pas vues depuis longtemps. Cela fait une éternité que nous n'avions pas revu la plupart d'entre eux mais également plusieurs mois q

Se retrouver soi-même

 Voilà bien longtemps que je ne suis plus venue ici, plus d'une demie année. J'écris bien moins qu'avant, c’est vrai, j'en profite au passage pour remercier les quelques personnes qui prennent encore de mes nouvelles et que je rassure au passage "tout va bien". Cela fait désormais plus d'un an que nous nous sommes lancés dans un énorme projet de vie et de cœur dont je vous ai déjà tant de fois parlé et pour lequel nous nous retroussons les manches chaque jour.  Un projet de rénovation énorme ou devrais-je dire hors norme. Si nous voulons avancer, nous n'avons d'autre choix que de nous donner à fond. S'investir sans compter, travailler encore et encore du matin au soir, sept jours sur sept. Les loisirs sont moins présents il est vrai (le temps d'écriture en fait partie), notre relation Maître/esclave s'en trouve temporairement modifiée, mais c’est un travail passionnant. J'ai mille choses en tête : le quotidien, les achats relati

Bilan 2021 et perspectives d'avenir

 Voilà bien longtemps que je n'ai pas écrit sur mon blog, trop longtemps, ce n’est pourtant pas faute d'avoir commencé un article sur notre soirée au gîte des 3 lunes en décembre dernier. Article que je n'ai jamais pris le temps de terminer et qui ne sera par conséquent jamais publié. Si je prends à nouveau la plume aujourd'hui, c'est à la demande de Maître. Les consignes sont simples "Je te demande d'écrire, comme de tradition, un texte sur ton blog pour cette nouvelle année en évoquant les perspectives d'avenir pour cette année, les bonnes résolutions, tout ceci après un court bilan de 2021.". Il ne me reste donc plus qu'à me lancer. Bilan 2021 : l'année du changement Après des années à la recherche d'une demeure à la hauteur de nos projets de vie et professionnels, nous avons enfin trouvé. Changements de région et démarrage d'une longue période de travaux. Début de cette nouvelle vie que nous avions imaginée, où nous voulions d

Aux prémices de notre petit coin de paradis

Un trimestre s’est déjà écoulé depuis notre emménagement. Comme chaque jour je m'affaire à la rénovation de notre demeure. Couverte de poussière, dans une tenue qui n'a rien de sexy, Maître me rejoint en me disant qu'Il va promener son esclave. Maintenant ? Nous sommes en plein travail et cet arrêt brutal me surprend. Il se charge d'aller me chercher une tenue qu'il me ramène dissimulée dans ma cape et me désigne un endroit où je devrai l'attendre lorsque je serai prête. Je file à la salle de bain pour me rafraichir rapidement et enfiler, non sans mal, le harnais qu'il a prévu pour cette sortie. En ce mois d'octobre, la tenue me semble des plus minimalistes, quelques sangles pour souligner ma poitrine, d'autres pour les jambes. Inutile de préciser que je ne porterai rien d'autre en dehors de ma cape et de bottes me permettant de marcher en extérieur.. Une fois prête, je l'attends agenouillée devant la porte d'entrée. Il me pare de mon col

L'appel (écrit par Marie, soumise de Laurent)

Photo d'illustration Freepik Le 18 juin 2021, L’APPEL, oui ce jour j’ai répondu à l’appel, non pas celui de la résistance de la rébellion et du soulèvement du peuple. Mais l’appel à la confiance, à l’abandon, aux plaisirs et aux découvertes.  L’appel au dépassement de mes peurs, de ma honte et de mes doutes. Doutes qui ne m’ont pas quitté de la journée, qui sont à l’origine de regrets. L’appel d’Anaëlle qui me fait l’honneur de vouloir me lire, et de vous partager mes mots sur son blog.   Moi c’est Marie, soumise de Laurent, Dominant Encordeur. Notre relation est récente, et pourtant, c’est la plus profonde et aboutie de tous mes essais BDSM passés. J’ai accepté qui j’étais il y a 7 ans, plusieurs rencontres quelques belles aventures, mais beaucoup d’errances et de déceptions… Anaëlle et moi échangeons depuis des années, j’ai appris et rêvé en lisant ses mots, d’abord une correspondance par mail, de plus en plus longs et profonds, mes questions, ses réponses, son expérience,

Du rêve à la réalité...

 Tous les rêves ne deviennent pas réalité. Certains nourrissent notre imaginaire et permettent de nous évader. D'autres, au contraire, s'accompagnent parfois de regrets, d'autres encore semblent s'éloigner sans cesse comme une quête inaccessible malgré les efforts fournis pour les concrétiser. Il y a près de quatre ans déjà, Maître m'a permis de rêver d'un autre futur. Non pas que nous ne soyons pas bien dans notre vie actuelle mais il a ouvert une porte vers "plus". Je n'y ai d'abord pas cru. Comment un déclic lors d'une soirée bdsm aurait-il pu à ce point chambouler notre vie ?  Je le connaissais trop bien, travailleur acharné, pour penser qu'il allait tout larguer pour nous. Et puis, au fil du temps, nous nous sommes mis à rêver ensemble de cette autre vie ( j'avais écrit un article il y a quelques années à sa demande ) jusqu'à croire qu'un jour il se réaliserait. D'espoirs en déceptions, d’investissement en anéantiss