Anaëlle, esclave de Maître Phénix, Carnet intime d'une Soumise

mardi 14 juin 2016

Le collier

Mon Maître m'a offert un collier (celui en photo tout en haut de mon blog) l'année dernière, je le porte lors de nos séances, très exceptionnellement dehors sous un foulard pour un bref moment.

Bien avant qu'on soit en 24/7 j'ai émis le souhait d'avoir un collier à porter dehors, en public. Une façon de me sentir soumise en extérieur et de savoir ainsi si je sortais avec mon mari (vanille) ou avec mon Maître.

Cette envie de collier revient de temps en temps dans les discussions mais je ne veux pas le forcer, la décision lui appartient, d'ailleurs vous avez remarqué je ne l'ai pas fait figurer dans ma wish list alors que bien évidement c'est la première chose à laquelle j'ai pensé.

Notre passage en 24/7 n'a rien changé. je ne porte mon collier que lors de nos séances, le reste de la journée je n'ai aucun signe distinctif mais je n'ai plus de questions à me poser je sais que je suis tout le temps sa soumise.

Le week end dernier je suis arrivée près de lui alors qu'il regardait des boutiques bdsm. Il y avait justement un collier.

Je lui ai donc lancé un "Je n'en aurais jamais ?". Imaginez bien mon état d'esprit à ce moment là, l'attente, le doute, l'espoir, la peur cachée, tout ça dans ces quelques mots. A vrai dire je ne sais même pas si ce que je lui demandais c'était un collier à porter tout le temps ou un collier tel que je l'avais imaginé à nos débuts à porter dehors quand Lui le déciderait.

Il m'a répondu une toute petite phrase "Ca me parait difficile" (et là mon cerveau qui mouline avec plein de ????) "Tout le monde saurait que vous êtes ma soumise"

"Oui et alors" ai-je pensé. Ne voit-il pas la fierté que j'aurai à montrer justement que je suis sa soumise. Des colliers il y en a de toutes sortes et je me suis dit qu'ils n'étaient pas tous forcément assez explicites pour que ça soit marqué sur mon front "je suis sa soumise".

Un peu plus tard dans la soirée il a fallu qu'on en reparle, je n'aime pas rester sur des incompréhensions. Il m'a dit qu'il réfléchirait.

Hier je m'approche à nouveau de lui tandis qu'il est installé devant son pc. Il regarde quelques sites et blogs bdsm et une boutique. Nous voyons un collier (dans le même style que celui présentè sur cet article), il me le montre, le moins que l'on puisse dire c'est qu'effectivement il n'est pas discret.

Puis au lit il me demande si je suis prête à porter un collier tout le temps, pas n'importe quel collier, un collier très explicite avec un anneau.

"Tout le temps", sans jamais l'enlever quelque soit l'endroit où nous nous trouvons.

Je lui réponds que je ne peux pas le porter devant mes parents, que nous étions d'accord pour qu'ils ne sachent rien, que c'est même noté dans notre contrat.

Ca n'était pas la réponse qu'il voulait entendre, en tout cas ça n'était pas la réponse à sa question qui est claire. Suis-je oui ou non prête à porter un collier avec un anneau devant TOUS sans exception.

Il m'a dit d'y réfléchir et de lui donner ma réponse.

J'y pense depuis le réveil ! D'un côté j'ai envie d'avoir ce collier que je porterai avec fierté, de l'autre il me semble impossible de le porter devant les proches.

Je ne sais plus quoi faire.

Anaëlle, tourmentée

33 commentaires:

  1. Pas facile tout ça...
    Je porte un collier, discret (c'est un ras du cou en velours noir avec une médaille)et je te comprends dans ton envie d'en porter un en permanence. C'est le signe de notre soumission et personnellement, je ne pourrais plus m'en passer. Il me rappelle mon Maître même quand je suis loin de lui et surtout, le cadeau qu'il m'a fait en me rejoignant dans ce monde D/s.
    Par contre, je ne pourrais pas porter un collier si explicite tout le temps (même si j'adore celui de la photo qui me donne envie !) Pas pour le regard des autres ni par crainte d'afficher ma soumission, non. Pour protéger les miens. Mes enfants tout d'abord. Le monde est petit et je ne voudrais pas qu'on raconte des choses sur nous et qu'ils entendent des horreurs. Le BDSM a mauvaise presse et peu de gens, malheureusement, y verrait ce que nous nous y voyons : de l'amour, de la tendresse, du plaisir, de la complicité... Ils n'y verraient que de la déviance, de la "torture", ... Bref, non, je ne veux pas que ça se sache. Peut-être quand mes enfants seront plus grands ? Et encore... Ce qu'il se passe entre leur père et moi ne les regardent pas et je pense que ce n'est pas sain de le montrer (enfin, ce n'est que mon opinion)

    Alors oui, pas simple ton dilemme... Peut-être un compromis entre un collier si parlant et un autre, dont seuls vous saurez la signification ? Ou alors il faut que tu deviennes une inconditionnelle du foulard autour du cou. Mais là, ton Maître risque d'être frustré de ne plus voir tes décolletés ;-) Un inconvénient pour lui aussi du coup, ce collier...

    J'espère que vous trouverez ensemble la solution...

    Bises,
    Amazone

    RépondreSupprimer
  2. Merci de m'avoir apporté ta vision des choses.

    Ce n'est en effet pas facile. Dans un sens comme tu l'as compris j'ai très envie d'avoir un collier, ce signe d'appartenance autour de mon cou, de l'autre il y cette difficulté de divulguer notre vie aux yeux des proches.

    Et bien entendu je pense également à notre enfant, même si je doute qu'à un âge où la sexualité n'existe pas il puisse faire attention à ce collier et en découvrir la signification (d'autant que dans certaines séries pour enfants comme Chica Vampiro il y a souvent des tenues ou colliers de ce type). Mais bien entendu nous le préservons de tout et n'avons jamais aucune longue séance lorsqu'il est à la maison.

    Tu as raison le bdsm a je pense encore aujourd'hui une mauvaise image, je ne jetterai la pierre à personne car peut-être qu'avant de le vivre je n'y voyais moi aussi que des pratiques extrêmes.

    Je vais continuer d'y réfléchir.

    Bises,
    Anaëlle


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, ce qui m'inquiète n'est pas le regard de l'enfant (parce que je suis d'accord, sauf à partir d' un certain âge, ils ne remarqueront rien. Et version ado, ça peut même donner "ma mère est cool, elle porte des colliers super bizarres :-) )
      Ce qui m'inquiète, c'est ce qu'ils peuvent entendre de la part d'adultes pas discrets qui feraient des commentaires. Ils sentiront un malaise vis à vis de nous sans pour autant vraiment en comprendre le sens. Lorsque j'avais "la boule à zéro" il y a quelques années, mes enfants ont entendu des commentaires blessants sur moi qui les ont choqué (pas longtemps, super maman a vite rétabli les choses, en distribuant quelques baffes à ces andouilles d'adultes, lol), mais du coup, j'ai appris à me méfier du jugement intempestif des autres.
      Hier, je me suis amusée à regarder plein de colliers différents, et il y en a des magnifiques, avec anneaux et en même temps discrets.
      J'ai hâte de connaitre l'issu que vous avez trouvé,

      Amicalement,
      Amazone

      Supprimer
    2. La bêtise humaine ! Tous ces gens qui ne savent que parler sur le dos des autres... je suis vraiment navrée que tu aies eu d'autres contrariétés à cause de cons mais contente que ne te sois pas laissée faire mais ça donne à réfléchir.

      Tu éveilles ma curiosité avec ces colliers avec anneau qui sont discret, je suppose que tu n'as pas gardé les liens, il faudra que je prenne le temps de regarder mais pas un mercredi ;-)

      Amicalement,
      Anaëlle

      Supprimer
  3. Non pas facile...Et moi à ta place au delà de la question de oui ou non est-ce que je voudrais/pourrais porter ce collier mon esprit de petite curieuse me titillerait et chercherait à comprendre : "Mais pourquoi mon maitre me place-t-il face à un tel dilemme ? Qu'est-ce qu'il attend de moi ?"

    Ce n'est pas une réponse à prendre à la légère en tous cas et ça nécessite que tu te laisses du temps je pense... Le pire étant que tu acceptes et que finalement tu aies envie de reculer.

    Bon courage dans ta réflexion.

    Antigone

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Antigone,

      Je suis ravie de te lire ici, merci pour ton commentaire :-)

      Ma petite curieuse se demande également ce qu'il attend de moi.

      Je me demande si ce n'est pas une manière de voir ce que je suis prête à accepter pour lui ou jusqu'où je vais aller. ce n'est ni un défi physique ni une expérience insolite c'est la marque de mon appartenance aux yeux de tous.

      peut-être est-ce une façon de me demander l'importance qu'à notre relation à mes yeux ?

      Est-ce que je le fais passer lui, avant tout (je me comprends avec le tout il ne me demanderait jamais de passer avant notre enfant) ?

      Mais tu as raison le pire serait d'accepter et de le regretter ensuite.

      Au plaisir de te lire à nouveau ici :)

      Anaëlle

      Supprimer
  4. Bonjour ma petite marmotte,

    Décidément, tu es bien tourmentée en ce moment :(
    je comprends cette envie de collier, j'en ai aussi un réel besoin. A travers lui, mon Maître est toujours près de moi.
    Le collier comme ton Maître veut me parle +++, d'ailleurs il y a peut être une solution qui pourrait vous convenir à tous les 2 et qui sera plus acceptable par rapport aux proches, il s'agit du collier de mes rêves :) http://www.les-anges-dechues.com/Collier-acier-serti-13cristaux-Gris-Fume-cbaaaaaXa.asp l'anneau peut être enlevé pour y mettre un bijou à la place... du coup quand vous verriez tes parents, il suffirait de remplacer l'anneau par le bijou et le reste du temps selon la préférence de ton Maitre. Il a plusieurs coloris comme tu verras sur le site. Ou alors il y a ceux dans le style que je porte... Mais je crois comprendre que c'est l'anneau qui plait à ton Maître...

    C'est une décision compliquée car mine de rien, elle ne concerne pas que nous...

    Bises ma petite marmotte
    Elenna

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Elenna,

      Oh je ne savais pas que tu avais d'autres envies de colliers, je pensais que le tiens avait été choisi justement pour son côté "soumise" facilement reconnaissable aux yeux des initiés (je ne parle pas que de ton voisin lol) tout en étant discret. C’est un joli modèles dans le même esprit que celui montré par mon Maître.

      Et si le côté amovible de l'anneau semble en effet très pratique (j'avais d'ailleurs dit à mon Maître que souvent les anneaux pouvaient s'enlever sans savoir si c'était aussi le cas de celui-là)c'est bien l'anneau qui plait à mon Maître.

      Je ne sais vraiment pas si je pourrais l'enlever.

      Très bon après midi,

      Bises
      Ta petite marmotte

      Supprimer
  5. J'ai pensé à ça juste pour les visites familiales car vous avez une note par rapport à ça dans votre contrat...

    Mon collier a été choisi pour sa discrétion, je l'aime beaucoup, je l'adore même... Mais si j'avais connu le collier que je t'ai montré en lien, je pense que ça aurait été celui là si mon Maître avait accepté bien sûr. Sinon j'avais vu un en cuir avec anneau mais il était vraiment très très parlant, on est donc tombé d'accord pour mon jonc..

    Bises
    Elenna

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir à toutes,
    Je ne pensais pas engendrer tant de réactions avec ce collier.
    Alors pourquoi ce collier et pourquoi cette "demande"?
    Dans notre relation comme dans beaucoup de relations bdsm, il y a des symboles forts dont celui d'appartenance et d'abandon : le collier! Avec plusieurs étapes :
    -Pas de collier
    -La remise du collier en cuir (qu'Anaëlle ne porte qu'en séance ou presque)
    -Puis après un an de port du collier en cuir, le port d'un collier en acier scellé... renseignez vous si je peux me permettre, c'est très symbolique dans notre "monde"
    Maintenant et c'est pourquoi ce n'est qu'une question/réflexion/demande, nous vivons dans un monde compliqué d'intolérance où tout ce qui est "différent" dérange. Et pourtant la morale, la normalité est toute relative et varie d'une période à l'autre (le vieil exemple de la croyance que la terre était plate ... il y en a qui sont morts à cause de ça!)
    Alors la question ou réflexion reste ouverte ....
    Gare aux insomnies!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonsoir Maître Phenix,

      pour ma part, je connais les coutumes de notre monde, mais je m'en tamponne carrément lol sans vouloir me montrer irrespectueuse... Mon Maître et moi n'agissons que selon nos envies, enfin plutôt les siennes d'ailleurs ;)
      Je n'aime pas les règles mise à part celles édictées par mon Maître alors vouloir faire comme les autres non merci... donc nous, on fait à notre sauce depuis le début, même si bien entendu, il y a des choses qui ne peuvent pas être éviter, on prend juste ce que l'on aime...

      d'ailleurs pour en revenir au collier et aux étapes, normalement, il y a même un code couleurs à respecter si on suit tout à la lettre. il y a d'abord, le collier en cuir rouge, ensuite le bleu et seulement après le noir...

      je vous souhaite une bonne soirée
      Elenna

      Supprimer
    2. Bonsoir,

      Je comprends et respecte votre point du vue, fort intéressant.
      Effectivement, il y a plein de façons de faire, des règles ou des méthodes, et, en y réfléchissant, plusieurs mondes BDSM (autant que de couples D/s ? Je ne saurais dire). Finalement, notre monde BDSM est celui que nous nous construisons, en y partageant des codes communs et en y intégrant des pratiques différentes, propre à chacun de nous. Le tout dans une liberté totale de vivre tel que nous le voulons.
      Finalement, la morale de tout ça, est peut être de suivre les règles du Maître (de son Maître), celles qui permettent son épanouissement et celui de sa soumise. Et je suis ravie que vous ayez trouvé les vôtres.
      Quand à la symbolique, elle prend l'importance qu'on lui accorde. Puissante si on en ressent le besoin, anecdotique dans le cas contraire. J'ai toujours été hermétique aux dogmes, quels qu'ils soient, pour la raison toute simple que plus personne ne sait qui les a établit ni pourquoi. Cette règle du collier a-t-elle été établie par un Maître, un soir de réflexion sur sa terrasse ? Ou parce que lui en ressentait le besoin ? Ou parce que c'est ainsi que sa relation avec sa soumise a évolué ? Ou encore, a-t-il partagé son expérience dans un ouvrage, en faisant en sorte de le poser sous forme de manuel à suivre ? Règles qui lui conviennent, certes, mais est-il (ou elle) le gardien du temple BDSM pour autant ? Je ne sais pas... Et je m'interroge : pourquoi mon Maître appliquerait les façons de faire d'un autre (ou d'une autre d'ailleurs, on parle peut être d'une dominatrice, qui sait), à moins que ça ne le satisfasse ?
      Vastes questions effectivement...

      Bien à vous,
      Amazone

      Supprimer
    3. Bonsoir Amazone,

      je suis d'accord avec toi, c'est comme LES règles de la soumise que l'on voit sur énormément de sites BDSM... elles ont été écrites pour un couple qui ne les utilisent plus en plus et pas pour en faire un dogme pourtant aujourd'hui beaucoup pense que c'est comme ça que l'on doit faire, sinon on n'est pas dans le "vrai" BDSM, on est que des petits joueurs... j'avais écrit la dessus car ça me dépasse un peu, les gens veulent sortir d'un moule, évoluer dans un monde libre, celui du BDSM et pourtant beaucoup s'enferment de nouveau... paradoxe, paradoxe... j'en ai conclu, à tort peut être, que c'était pour se rassurer...

      Le mieux est de faire comme ça nous parle... Il y a des choses comme je l'ai déjà dit qu'on ne peut pas éviter car ce serait renier l'essence des relations D/s, mais sinon, il faut s'écouter et écouter son partenaire. L'image que l'on donne de nous aux autres (je parle des autres BDSMeurs) n'a après tout pas d'importance tant que nous sommes heureux.

      Bises
      Elenna

      Supprimer
    4. J'approuve Elenna ! Je rajoute même que quand mon Maître "s'amuse" avec moi, je ne me sens pas du tout petite joueuse (mes fesses non plus !) :-) lol
      A chacun de trouver ce qui lui convient finalement.

      Bises,
      Amazone

      Supprimer
    5. Ah ben moi non plus vue la couleur de mon cul en ce moment lol

      Bises
      Elenna

      Supprimer
  7. Un article intéressant qui explique l'idée de fond : "Une fois que le couple a réussi à surmonter toutes ces étapes, arrive le moment d'offrir le collier d'esclave qui scelle l'engagement entre les deux, révélant une relation profonde et le fait que la personne soumise a un maître. Les colliers sont généralement conçus pour la personne soumise dans des boutiques spécialisées, car ce n'est pas uniquement un accessoire de jeu, c'est aussi un symbole important d'union"
    Bonne nuit!

    RépondreSupprimer
  8. Maitre Phénix,
    Et ce avec tout le respect que je vous porte,
    Je ne me fie guère aux articles ni à qui que ce soit me dictant une conduite, tout cela revenant à mon Maitre bien évidemment.
    Je n'ose vous répondre ici ce que je pense sincèrement et connaissant si peu Anaëlle, je ne voudrais pas commettre d'impair !
    Mais je ne suis pas d'accord !!!! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,
      Chacun est libre de s'exprimer dans le respect de l'autre, vous pouvez donc expliquer et exprimer voter désaccord....
      Bonne soirée

      Supprimer
  9. Mais qu'est ce qui se passe ici ? J'aurais loupé la dernière réunion des soumises rebelles lol

    Je suis tout à fait d'accord avec vous, à chacun son bdsm, il n'y a pas une façon de le vivre mais une multitude et nous ne sommes en aucun obligé(e)s de suivre des règles parce qu'à priori telle chose doit se passer comme ça, ou comme ça selon je ne sais qui.

    Je rejoins tout à fait Elenna "on prend ce qu'on aime".

    Mon Maître ne suit pas et ne me fait pas suivre un code qu'il faudrait respecter, loin de là, ça ne correspond pas du tout à sa personnalité, on ne lui dicte pas sa conduite et pour en avoir discuté de vive voix avec lui hier je pense simplement que cette "règle" du collier scellé lui parle non pas pour le côté "esclave", ce n'est pas ce qu'il souhaite mais pour la symbolique d'une union forte entre nous, pour les symboles "d'appartenance et d'abandon" pour citer son commentaire.

    Toujours pour rebondir sur les "règles" car je pense que ce n'est pas ainsi dont il faut en parler.

    Quand on est en couple dans une relation sérieuse, on pourrait dire que la "règle" c'est se marier, ce n’est pas pour autant qu'on choisit de se marier pour faire comme tout le monde, on le choisit par amour quand on se sent prêt, quand on en ressent le désir/besoin quand on a envie d'officialiser notre union et de crier au monde entier qu'on s'aime, l'alliance nous rappelle d'ailleurs cet engagement envers l'autre.

    Je pense que pour mon Maître ce collier aurait cette valeur, sceller officiellement notre union dans notre vie bdsm, un engagement de ma part mais aussi de la sienne, un peu comme notre alliance dans la vie vanille.

    Belle après midi à toutes,

    Bises
    Anaëlle




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Anaëlle,

      Mheuuu non, on n'est pas des soumises rebelles lol :-)
      Merci pour ta réponse, elle explique parfaitement l'importance du collier pour ton Maître. En effet, trouver ce qui nous correspond et l'appliquer est la meilleure (la seule ?) façon d'avancer à 2.
      Et votre symbolique du collier est très belle. J'adore le lien que tu fais avec l'alliance, ça me laisse songeuse...

      Amicalement,
      Amazone

      Supprimer
    2. C'est comme ça aussi que je conçois mon collier... il symbolise notre lien, notre engagement réciproque. Marmotte en chef m'avait même dit "on dirait une alliance" je lui avais dit c'est exactement ça...

      Si on a parlé des règles, coutumes du BDSM c'etait pour rebondir sur le com de ton Maître,quand il nous conseillait de nous informer sur le sujet, enfin pour moi c'était ça...

      Bonne soirée ma petite marmotte

      Supprimer
    3. Quoi!!!! Une rébellion de Soumises!!!
      Attention la main de vos Maitres démangent!!!
      Bonne soirée

      Supprimer
    4. je pense qu'ils n'ont pas besoin de ça pour avoir la main qui démange ;)

      Supprimer
    5. La main de mon Maître ne le démange jamais pour un partage d'idées, un débat, des échanges, des avis opposés, bien au contraire :-)
      Et je suis d'accord avec Elenna, pas besoin de ça pour que sa main le démange, lol :-)

      Bien à vous,
      Amazone

      Supprimer
  10. Bonsoir,

    Comme quoi une bonne explication était nécessaire!
    Merci Anaëlle, je vois que vous avez parfaitement compris.
    Même si j'avais insisté sur le manque d'ouverture d'esprit de certains, je ne m'étais certainement pas bien exprimé vu les réponses.
    Peu importe en effet la "règle" que j'ai en effet d'ailleurs repris à ma sauce, la comparaison avec l'alliance est parfaite
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  11. Bonsoir Maître Phenix,

    en effet, je n'avais pas compris où se posait votre principal intérêt à cause du fait que vous nous conseilliez de nous informer sur le sujet... mais je vois qu'au bout du compte tout le monde est d'accord :)

    en attendant j'ai hâte de connaître le résultat de vos réflexions par rapport au choix du collier.


    je vous souhaite une bonne soirée
    et bises à ma petite marmotte au passage

    Elenna

    RépondreSupprimer
  12. Bonsoir,

    Je pense que comme le dit Anaëlle c'est mon côté rebelle qui a pris le dessus. :)

    Je ne comprenais pas pourquoi vous nous conseilliez de nous informer sur le sujet. Je crois que ce qui prime c'est le désir, le besoin, la perception de chacun. Mais peut-être ai-je mal interprété vos interventions. Pour vous donner un exemple, plus qu'un collier permanent, ce que souhaiterait mon Maitre c'est que je marque au feutre sur un endroit de mon corps son initiale, que chaque jour je renouvelle cette marque pour lui montrer mon appartenance. Je n'y suis pas prête pour le moment même si l'idée me plait.

    Ce qui m'interroge c'est votre choix d'un collier voyant et explicite. Alors que comme vous l'avez dit très justement, notre pratique du BDSM est souvent mal ou incomprise. Il pourrait s'agir d'un collier en acier scellé mais sans anneau par exemple, ou d'autre chose. Pour moi prouver son appartenance se fait au sein de la relation avant tout. De la même manière (pour faire un parallèle) je ne ressens pas le besoin de démontrer au yeux de tous mon amour pour l'autre par des actes. Même si j'avoue que paradoxalement, avoir à tenir un blog, à la manière de votre soumise me plairait beaucoup ! :)

    Et enfin je pense que mon côté rebelle à trouvé le choix imposé à Anaëlle difficile, sans que je comprenne pourquoi. Disons que ce dilemme de lui refuser le collier sauf si elle accepte d'en porter un explicite (y compris devant ses parents alors que ça faisait visiblement partie de vos règles de les laisser éloignés de cela) me parait insoluble. Oui je crois que je trouve cela très exigeant. Même si par ailleurs je comprends que cela puisse avoir un intérêt dans votre relation et dans l'initiation.

    Mais c'est un peu compliqué d'exposer un désaccord quand on connait peu les gens et loin de moi l'envie de donner l'impression que je porte un jugement. Nous avons tous nos manières de vivre les choses et j'aime justement cette richesse et cette diversité.

    Bien à vous,
    Antigone.

    RépondreSupprimer
  13. onsoir,

    Je pense que comme le dit Anaëlle c'est mon côté rebelle qui a pris le dessus. :)

    Je ne comprenais pas pourquoi vous nous conseilliez de nous informer sur le sujet. Je crois que ce qui prime c'est le désir, le besoin, la perception de chacun. Mais peut-être ai-je mal interprété vos interventions. Pour vous donner un exemple, plus qu'un collier permanent, ce que souhaiterait mon Maitre c'est que je marque au feutre sur un endroit de mon corps son initiale, que chaque jour je renouvelle cette marque pour lui montrer mon appartenance. Je n'y suis pas prête pour le moment même si l'idée me plait.

    Ce qui m'interroge c'est votre choix d'un collier voyant et explicite. Alors que comme vous l'avez dit très justement, notre pratique du BDSM est souvent mal ou incomprise. Il pourrait s'agir d'un collier en acier scellé mais sans anneau par exemple, ou d'autre chose. Pour moi prouver son appartenance se fait au sein de la relation avant tout. De la même manière (pour faire un parallèle) je ne ressens pas le besoin de démontrer au yeux de tous mon amour pour l'autre par des actes. Même si j'avoue que paradoxalement, avoir à tenir un blog, à la manière de votre soumise me plairait beaucoup ! :)

    Et enfin je pense que mon côté rebelle à trouvé le choix imposé à Anaëlle difficile, sans que je comprenne pourquoi. Disons que ce dilemme de lui refuser le collier sauf si elle accepte d'en porter un explicite (y compris devant ses parents alors que ça faisait visiblement partie de vos règles de les laisser éloignés de cela) me parait insoluble. Oui je crois que je trouve cela très exigeant. Même si par ailleurs je comprends que cela puisse avoir un intérêt dans votre relation et dans l'initiation.

    Mais c'est un peu compliqué d'exposer un désaccord quand on connait peu les gens et loin de moi l'envie de donner l'impression que je porte un jugement. Nous avons tous nos manières de vivre les choses et j'aime justement cette richesse et cette diversité.

    Bien à vous,
    Antigone.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Antigone,

      J'aime beaucoup l'idée de ton Maître : porter son initiale au feutre. Personnellement ça me parle assez. Tu le sentirais toujours auprès de toi et lui ressentirait que tu lui appartiens en portant sa marque.

      Quand tu seras prête (et si tu en as envie) tu pourras tenter, au feutre tu ne risques pas grand chose ça n’est pas une marque indélébile.

      Bonne soirée,
      Anaëlle

      Supprimer
  14. Bonjour Anaelle,
    Il est très beau ce collier. Moi je craque pour le jonc. ( je le trouve discret)
    Maître dit que la fermeture n'est pas discrète donc tant qu'à faire choisir, prendre un qu'il lui plaise.
    Avez-vous les bracelets de poignés et chevilles qui vont avec.
    C'est un sujet que je lui parle. Quand je lui ai montré le cadeau de Votre Maître, il m'a expliqué qu'il comprenait Votre Maître.
    Aucune envie de les retirer, qu'une est femme est juste trop belle avec ces liens. Et moi j'ai pas encore le droit quand j'ai une idée dans la tête.
    Pour les enfants, chica vampiro trouve les lacets trop beau, et le grand 15 ans dit que que c'est des p.... qui porte ça à son collège.
    Meme en étant très très discret, nos enfants savent beaucoup de choses.
    amilia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Amilia,

      Vous avez raison les enfants, même s'ils ne disent rien, en savent plus qu'on ne le pense.

      Au moment où j'ai écrit cette article la photo tout en haut de mon blog était différente, on y voyait mon premier collier, un large collier en cuir noir avec des chainettes que je portais et porte toujours d'ailleurs lors de nos séances.

      Mon Maître ne m'avait pas encore offert mon collier permanent qui a été longuement source de réflexion. Le modèle de cet article l'attirait mais comme vous le dites il peut évoquer de nombreuses choses et finalement celui qu'il m'a offert et que je porte au quotidien ne ressemble pas du tout à ça. Il s'agit d'une chaine en argent avec un médaillon (le symbole du bdsm), il est donc à la fois très discret (ça n'éveille aucunement la curiosité des vanilles) et facilement reconnaissable par notre communauté.

      Je n'ai pas de bracelets assortis, les seuls que nous avons sont en cuir (de simples bracelets de contraintes) mais il me plairait beaucoup d'avoir une sirik (bien entendu juste pour nos séances).

      Le jonc est en effet très joli et bien que la fermeture soit particulière je crois que vous pourriez le porter sans éveiller la curiosité.

      Très bonne journée,

      Bises
      Anaëlle


      Supprimer
  15. Bonjour Anaëlle et à Votre Maître,

    Mon épouse détient mon collier.
    Penser que je lui refuse ce qu'elle souhaite, oui il se peut, elle détient bien l'image du métal.
    La represeentation de l'esthétique peut être différentes d'un individu à un autre. Je dois bien reconnaitre que lui décrire une Sirik, je ne détiens pas toutes la sémantique des romans. Le vocabulaire est pour moi si éloigné de l'étymologie lié l'usage.
    Je connais bien l'usage même dans ma perception d'une pure luxure pour moi, lui retirer ce lien. Dans la pseudo discrétion, je suis. Et là c'est mal barré. Cela revient presque à me dire aller mon gars enferme toi tout seul dans ce carcan.
    Mon épouse .......... est parfois trop impatiente. Vilain défaut à recadrer. Elle confond commentaire avec un brunch entre amie et même avec
    Mon message vers Votre Phénix est juste de me dire ouf, une femme entre de bonnes mains, vous évoquez un chemin avec des obstacles, je dis que Votre Phenix est présent dans sa totalité à vos côtés.
    Très respectueusement.
    Splendorsolis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Monsieur Splendorsolis,

      Votre épouse est probablement comme toute femme et mon Maître veille à m'apprendre la patience depuis un bon moment, ce n’est pas tout à fait gagné mais j'ai nettement progressé ( du moins je pense, à lui d'en juger naturellement)

      L'esthétique du collier n'est en effet pas l'essentiel, peu importe comment on le nomme, l'important c’est ce qu'il représente, ce lien si fort entre un Maître et sa soumise.

      Quant aux obstacles ils font partie de la vie même si parfois on s'en passerait bien. Réussir à les surmonter permet d'avancer.

      Je vous souhaite une très bonne soirée ainsi qu'à votre soumise,

      Respectueusement,
      Anaëlle





      Supprimer