Anaëlle, esclave de Maître Phénix, Carnet intime d'une Soumise

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles :

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

mercredi 27 juillet 2016

La confiance


La confiance, voilà un vaste sujet. L'idée de faire cet article dessus me travaille depuis des semaines.

J'imagine (en tout cas il serait préférable que ce soit le cas) que tout soumise a confiance en son Maître. En s'offrant complètement elle le laisse prendre possession d'elle, de son corps mais aussi de son esprit. Il va la guider, l'amener là où il a envie, là où il la croit capable d'aller lui faisant parfois même découvrir une partie d'elle insoupçonnée. La confiance comme un cadeau lorsque la soumise se laisse fouetter, cravacher...

Mais ce n'est pas de cette confiance là dont je veux parler mais de celle qui nous unit à l'autre dans sa relation avec autrui.

Je n'ai jamais pu m'empêcher d'être jalouse, même à nos débuts, peut être est-ce dû à un manque de confiance en moi. La jalousie comme une marque de possessivité, une preuve d'amour (mais jamais ressentie comme telle) et pourtant c'est ce que c'était car malgré ça j'avais confiance.

Difficile d'imaginer une relation où la confiance n'existe plus et pourtant c'est ce que nous avons vécu. Il m'a fallu du temps soigner, réparer, recoller. Mais le rafistolage n'est jamais aussi beau que l'original et malgré les années quelque chose en moi s'était brisé, persuadée que rien ne pourrait le réparer ni maintenant ni jamais.

Ce n'est pas pour parler de cette période passée que je fais cet article mais pour parler de ce que le bdsm nous a apporté.

Je ne sais pas par où commencer. Depuis que je suis sa soumise nous nous sommes beaucoup rapprochés, on a retrouvé un élan de passion, passionné et passionnant, un très fort désir pour l'autre (peut être un peu mis en sommeil avec la routine de notre vie vanille), plus complices que jamais mais aussi plus amoureux même si nous n'exprimions aucun sentiment d'amour lors de nos séances. Il m'a fait découvrir une intensité que je ne connaissais pas, il m'a fait pleurer plus d'une fois dans un curieux mélange d’appréhension, de sensations mais ce jour là ça a été encore plus fort. Emportées dans un torrent (d'amour ou des larmes que j'étais en train de verser) les barrières de rancœur ont fait place au pardon.

Je me suis sentie libérée, vraiment, mon esprit s'est fait plus léger. Une page blanche s’est ouverte pour qu'on puisse y inscrire un nouveau présent et surtout un nouvel avenir.

C'était il y a quelques mois. Et chaque jour qui passe me laisse béate devant ce sentiment que je ressens.

Je sais aujourd'hui ce qu'est la confiance, la vraie. Je croyais l'avoir connue mais jamais comme aujourd'hui.

Une confiance absolue qui m'apporte tant de sérénité que j'en ai  les larmes aux yeux en écrivant tant je suis émue par sa force.

Je n'ai plus peur.

Je sais que Vous êtes à moi comme je suis à Vous, Maître.

Je Vous aime mon Maître

Votre Soumise

8 commentaires:

  1. Je retape mon commentaire... tellement doué en informatique qu'il ne s'est pas publié!
    Merci ma chère Soumise pour ce post mai surtout merci pour votre pardon, merci de nous offrir une deuxième chance et donc tout ce bonheur.
    C'est vrai que notre nouvelle vie nous offre plus, plus de complicité, plus de confiance, plus de tout...
    Ma confiance, vous l'avez aussi, totalement et je le prouverez d'ici peu encore plus quand vous pourrez réaliser un de vos fantasmes les plus fous! Bientôt!!!
    Merci ma Soumise, vous êtes une si bonne Soumise
    Voter Maitre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maître,

      Vos mots vont directement dans mon petit coeur de beurre.

      Je suis tellement heureuse d'être avec Vous, de Vous avoir trouvé, je suis si bien à vos côtés. Et savoir que la réciproque est vraie me remplie de bonheur, je ne demande rien d'autre que de Vous rendre heureux, que nous le soyons tous les deux, ensemble.

      Je Vous aime,
      Votre petite Soumise

      Supprimer
  2. Bonjour Anaëlle,

    Tes mots m'ont touchée, profondément... J'aurais pu les écrire, ton histoire, votre histoire, est tellement proche de la nôtre...
    Comme pour vous, le bdsm a changé notre vie, nous a changé, et, surtout, nous a permis de reconnecter, d'être encore plus liés qu'avant.
    Et pour moi, tout comme toi, il m'a permis de fermer un livre pour en ouvrir un autre, de pardonner et de me lier à nouveau à mon Homme, à mon Maître, dans cette confiance absolue.

    Je vous souhaite à tous les deux une belle soirée, et une belle, belle route sur ce chemin,

    Bien à toi,
    Amazone (émue)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Amazone,

      Je suis à mon tour émue par ton message, ça fait 3 fois que je le lis.

      Ce pardon a été un cadeau inespéré pour lui mais aussi pour moi, tellement libérateur, et l’apothéose c'est cette confiance plus forte que jamais qui nous permet de vivre sereinement aujourd'hui. Je n'aurais jamais pu le vivre sans ce moment magique dans ma vie de soumise et cette complicité qui nous unit depuis.

      Je suis très touchée par votre histoire que j'avais lu, troublée, sur ton blog avec tes mots, tout en pudeur.

      Heureuse aussi que vous ayez trouvé la même voie que nous et je vous souhaite tout le bonheur que vous méritez dans cette nouvelle vie.

      Merci beaucoup d'être passée sur mon blog alors que tu es en vacances. :)

      Bises
      Anaëlle

      Supprimer
  3. Bonsoir ma petite marmotte,

    très beau partage que tu nous fais là, et tu ne peux pas savoir comme ce texte me rend heureuse pour vous 2.
    Je vous souhaite une longue route, intense, riche, pleine de passion et de bonheur, vous le méritez amplement, je ne connais pas Maître Phoenix mais si tu l'aimes c'est que c'est un homme bien :)

    je te souhaite une bonne soirée, une bonne nuit, un bon week end, un bon tout :)

    Bises
    Elenna

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Elenna,

      Ton commentaire me touche beaucoup car je sais qu'il est plein de sincérité.

      Amie et confidente, tu trouves toujours les mots qui me font du bien :)

      Je te souhaite un très bon dimanche ainsi qu'à ton Maître et tous tes petits chasseurs ;)

      Bises
      Ta petite marmotte

      Supprimer
  4. Magnifique Anaëlle, et sans doute le plus beau partage entre deux êtres : une confiance absolue. Et honnêtement, je suis persuadée que sans confiance, la relation bdsm n'a pas lieu d'être, et que c'est l'une des choses qui distingue les pratiquants intelligents des clowns qui pullulent actuellement sur le net et ailleurs.

    Bravo à vous deux, je vous souhaite une histoire éternellement aussi belle et sincère.

    Humblement,

    élerinna, soumise de Maître Elendil

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Elerinna,

      Merci pour ton commentaire qui me touche beaucoup. La vie est faite de hauts et de bas, l'important est de réussir à surmonter les épreuves main dans la main et d'en sortir plus fort (même si cela peut prendre énormément de temps).

      Je te souhaite, ainsi qu'à ton Maître une belle journée.

      Bises,
      Anaëlle

      Supprimer